Qualifications des musicothérapeutes

Le musicothérapeute: un professionnel qualifié.

Formation académique et exigences professionnelles pour être certifié.

Pour obtenir le titre de musicothérapeute certifié (MTA, ou "Music Therapist Accredited"),  il faut répondre aux exigences de l’Association canadienne des musicothérapeutes (ACM), incluant le respect du Code de déontologie, une formation continue et la poursuite de son développement professionnel.

Exigences académiques

Le musicothérapeute certifié (MTA) doit avoir complété:

  • des études universitaires (baccalauréat, certificat d’études supérieures ou maîtrise) en musicothérapie;
  • un internat clinique supervisé d’au moins 1000 heures;
  • l’examen du “Certification Board for Music Therapists”.

Cinq universités canadiennes offrent présentement des programmes de musicothérapie de premier cycle (baccalauréat) ou de deuxième cycle (certificat d’études supérieures ou maîtrise), notamment l’Université Concordia à Montréal, au Québec. La formation en musicothérapie est également offerte ailleurs dans le monde.

Consultez la section Ressources pour en savoir davantage.

Exigences relatives à l’internat

Dans le cadre de ses études universitaires, l’étudiant en musicothérapeute doit compléter un internat d’au moins 1000 heures.  Ces heures de travail clinique supervisé offrent une opportunité unique d’acquérir de l’expérience dans différents milieux et auprès de clientèles diversifiées. Ces stages lui permettent également de préciser et orienter son futur parcours professionnel.

Exigences professionnelles

Après sa certification, le musicothérapeute doit se conformer, sur une base continue, aux exigences de l’ACM :

  • être un membre en règle de l’ACM, incluant un renouvellement annuel;
  • poursuivre une formation continue, avec un minimum de 45 crédits par cycle de 5 ans;
  • signer un engagement à respecter le Code de déontologie de l’ACM.

Champs de pratique

Dans le cadre de leur pratique, les musicothérapeutes recourent à une variété d’interventions, de méthodes et de techniques pour adresser une diversité d’objectifs thérapeutiques, répondant à des problématiques de communication, de santé mentale, de motricité physique, d’expression des émotions et à des besoins cognitifs, sociaux, sensoriels et autres.

Les musicothérapeutes travaillent dans une multitude d’environnements,dont des hôpitaux, centres de soins de santé et cliniques, écoles, établissements de soins de longue durée, centres de jour, milieux communautaires, centres correctionnels, centres de santé mentale, milieux corporatifs et en pratique privée. Dans le cadre de leur travail, ils peuvent évoluer au sein d’équipes interdisciplinaires ou de manière indépendante. En plus de leur travail clinique, ils peuvent également agir à titre d’éducateurs, de superviseurs, de consultants ou de chercheurs.
 

Des musicothérapeutes en action

La production documentaire de l’Université Concordia Le droit des enfants à la musique, présente une douzaine de musicothérapeutes travaillant dans divers environnements, auprès d’enfants d’âge scolaire ayant des besoins particuliers.

Dans des vidéos produits par L’Association canadienne des musicothérapeutes (ACM), vous pouvez rencontrer d’autres musicothérapeutes, notamment :

Visitez la section Ressources pour visionner ces références et plusieurs autres vidéos présentées par des musicothérapeutes